Le drapeau allemand

Publié le par Elise

Vous n’êtes pas sans savoir que la coupe du monde de football a entraîné en Allemagne une singulière éclosion de drapeaux allemands. Occasion pour Nikola Obermann de se pencher sur l’histoire de ce drapeau, une histoire assez complexe à l’image de l’histoire allemande, donc, il faut que vous vous vous concentriez. Vous êtes prêt ?

drapeau_alL2.jpg.imageDataSchwarz rot gold : noir rouge or - le drapeau allemand, vous le trouvez comment ?

Je le trouve solennel, grave. Le noir est très connoté, l’or a quelque chose de cérémonieux ; heureusement le rouge apporte un peu de vie et de fougue. Un poème du libre-penseur Ferdinand Freiligrath dit : noir comme la poudre, rouge comme le sang, or comme la flamme.

Un drapeau qu’on voyait peu dans l’Allemagne de l’après-guerre. Les Allemands adoptaient une attitude étrange, mi-embarrassée, mi-indifférente. Jusqu’au mois de juin 2006, jusqu’à la coupe du monde de football.

drapeau_all3.jpg.imageDataTout à coup, ce drapeau est devenu omniprésent, et pas seulement dans les stades de football.

Une véritable prolifération qui a suscité des commentaires divers.

C’est que le drapeau schwarz-rot-gold est souvent associé à un nationalisme exacerbé! Or la vérité est tout autre. Retour en arrière.

1) Nous sommes au 19ième siècle. L’Allemagne est un puzzle d’une multitude d’états plus ou moins disparates. Les démocrates rêvent de constitution, de droit de vote, et surtout – surtout - de l’unité allemande.

2) En 1815, une poignée d’étudiants crée un mouvement pour initier l’union de la nation allemande. Or la plupart de ces étudiants ayant appartenu au Freikorps du baron von Lützow, un corps franc engagé dans les guerres de libération contre Napoléon, ils adoptent tout naturellement les couleurs de leur ancien uniforme : veste noire, galons rouges et boutons de cuivre dorés. Bien sûr, le noir a une raison pratique : c’est la seule teinture qui permette d’unifier les coloris des tenues civiles des volontaires.

Quant à leur drapeau : il sera rouge et noir, bordé d’un galon or, à l’instar de leur uniforme.

3) Et ces couleurs deviennent officiellement le symbole de la lutte pour les libertés citoyennes et l’unité nationale en 1832 quand 30 000 citoyens et étudiants se réunissent au château de Hambach lors de la Hambacher Fest qui restera un moment fondateur dans la quête de l’unité allemande.

4) Mais le sort du drapeau suit les aléas de l’histoire complexe de la lutte pour l’unité allemande au 19ième siècle. Et si le noir, le rouge et l’or deviennent après la révolution de 1848 les trois couleurs officielles, les monarchistes font de la résistance et en 1852, le drapeau schwarz-rot-gold est replié, et il est même interdit dans certains Etats. Il reste toutefois le symbole du mouvement pour l’unité.

5) La Prusse et l’Autriche s’affrontent. En 1866, la Prusse prend le dessus. Elle fusionne alors ses propres couleurs, le noir et le blanc, avec celles de la Ligue hanséatique du nord, le blanc et le rouge. Ce nouveau drapeau noir blanc rouge devient le drapeau de la Confédération de l’Allemagne du Nord.

Et c’est ce drapeau qui est érigé en drapeau impérial en 1871 quand Bismarck parvient enfin à faire de l’Allemagne un empire uni.

6) 1918 l’Allemagne est vaincue. Très vite, la toute jeune République de Weimar se déchire : pour la bourgeoisie libérale et les sociaux-démocrates, il faut réinstaurer le drapeau républicain noir-rouge-or – les conservateurs rétorquent : pas question de retirer le drapeau noir-blanc-rouge alors que des millions de soldats allemands viennent de tomber pour lui.

La querelle s’envenime. Finalement, le parlement tranche : le drapeau national sera noir-rouge-or.

7) En 1933, avec l’avènement d’Hitler, le drapeau schwarz-rot-gold est tout simplement supprimé.

Et en 1935, le drapeau nazi est décrété drapeau national, un drapeau rouge avec une croix gammée noire dans un cercle blanc.

drapeau_all4.jpg.imageData8) En 1949, à la création de la république fédérale, le drapeau schwarz-rot-gold est enfin réhabilité.

Pour l’anecdote : pendant dix ans, les deux Allemagnes ont un seul et même drapeau, jusqu’au jour où la RDA, l’Allemagne de l’Est décide d’y ajouter ses armes : un compas, une couronne d’épis et un marteau.

9) Et aujourd’hui, l’Allemagne est à nouveau unifiée autour d’un seul drapeau, schwarz-rot-gold.

Conscients du mauvais emploi qui a été fait de leurs emblèmes nationaux au cours du vingtième siècle, les Allemands n’osaient pas trop le brandir ce drapeau.Jusqu’à cette fameuse coupe du monde justement où quelques 20 millions de drapeaux ont surgi avec la violence du refoulé. Une nouvelle phase dans l’histoire du drapeau allemand semble s’ouvrir.

http://www.arte.tv/fr/

 

Publié dans Allemagne

Commenter cet article

:0091: 06/11/2006 08:35

 et @ +

:0091: 05/11/2006 14:05

sais-tu qu'il fut un temps où à la fin des émissions à la TV...les Allemands "passaient" leur  hymne...rien que pour cela : j'attendais....lol.......Bon dimanche et @ +

Françoise Rêves IsÚre 05/11/2006 08:28

je ne savais pas !!!bisous ma Lisou

Les Baillerg 05/11/2006 07:19

Bon dimanche...
Gros bisous